Attention aux tiques...

Pour discuter de tout et de rien, du VTT mais pas uniquement.
Avatar de l’utilisateur
Ludo67
CoDir
Messages : 5001
Inscription : 21 Jan 2011, 10:09
Localisation : Schiltigheim
Prénom : Ludovic Lcr.

Attention aux tiques...

Message par Ludo67 »

Voilà un sujet où nous pourrons discuter de ce petit parasite très répandu dans nos contrées.

Image
Pour mémoire, nous vous recommandons vivement l'utilisation d'un répulsif en spray en vente en pharmacie (10€). Nous utilisons Insect Ecran qui servira également contre d'autres insectes comme les moustiques (pratique pour les nocturnes à Mundolsheim), les aoûtats, les puces et les punaises.
Attention, il existe des sprays de ce type spécifique pour la peau, d'autres spécifiques pour les vêtements et certains sont "polyvalents". Faites attention à ce que vous achetez et demandez conseils à votre pharmacien comme on le dit si souvent.

Nous avons testé, en complément, l'utilisation d'un bracelet anti-insectes (de chez Pharmavoyage) plutôt simple, discret et a priori efficace. C'est 5€ mais par contre, c'est très mal distribué. On peut l'acheter chez Katadyn mais il y a des frais de ports. Il est conseillé d'en utiliser deux : un à la cheville gauche, l'autre à la main droite par exemple. Cela fonctionne jusqu'à 3 semaines en utilisation continue mais c'est livré avec un sac hermétique qui permet de le conserver trois voir quatre mois.

Si tout cela n'a pas fonctionné, il vous faudra alors utiliser une pince tire tique qui permet de retirer la tique très facilement sans risquer de la casser et sans utiliser de produit qui sont susceptibles de les faire cracher. C'est à acheter (d'avance) en pharmacie pour environ 3€ à 5€. Si une fois la tique retirée, sous 24 heures, il apparait une auréole rouge autour de la zone, il faut impérativement consulter un médecin pour se faire prescrire un traitement antibiotique (dans le doute) contre la maladie de Lyme qui peut avoir des conséquences graves.
Notez que ce n'est pas la seule maladie qu'une tique peut véhiculer. C'est la raison pour laquelle il faut toujours utiliser du préventif, s'il y a morsure, il faut toujours la retirer avec la pince, sans endormir ou asperger la bête, et il faut toujours bien surveiller la zone pendant 2 à 3 jours.

A noter qu'il faut idéalement se protéger de fin mars à début novembre partout dans les Vosges et en Alsace. On pourra compléter ce message d'autres recommandations.

Sites très pratiques :

:arrow: Tiques Alsace :!:

:arrow: Informations sur les tiques par Ameli Santé :!:
IL Fallait le Faire... Et On l'a FaiT !Xtreme Bike Club©

Avatar de l’utilisateur
Ludo67
CoDir
Messages : 5001
Inscription : 21 Jan 2011, 10:09
Localisation : Schiltigheim
Prénom : Ludovic Lcr.

Re: Attention aux tiques...

Message par Ludo67 »

Je souhaiterais parler de la maladie de Lyme, transmise essentiellement par le tique. Il y a une recrudescence remarquée dans les vallées vosgiennes, mais on peut également avoir des soucis en plaine. Il faut savoir que cette maladie est transmise par le tique et que si elle est soignée à temps, on peut en guerir.

Comment retirer un tique ?

Utiliser une pince à tiques, et retirer doucement jusqu'à ce que la tique cede. Si éclatement du ventre (là ou se trouve les bactéries) se laver les mains pour ne pas épandre de bactéries.

Que faire après avoir retiré la tique ?

Inscrire dans un agenda la date de la morsure pour la mentionner au médecin si nécessaire.

Observez votre peau et assurez-vous que les symptômes typiques de l'infection de Lyme n'apparaissent pas dans les 7 à 20 jours qui suivent la morsure: auréole rouge autour du point de morsure (dans 50% des cas) et symptômes de grippe (dans presque tous les cas) avec fièvre, mal à la tête, courbatures, maux de gorge, ganglions fatigue...

Consultez votre médecin aussitôt que vous constatez l'apparition des symptômes.

Il vous prescrira des antibiotiques pendant 3 ou 4 semaines. Si votre médecin ne connaît pas bien la maladie de Lyme, consultez-en un autre, un dermatologue ou un spécialiste des maladies tropicales ou infectieuses.


Le danger de la Maladie de Lyme

Ne pas être diagnostiquée et traitée à temps. Toute personne qui sera en mesure de reconnaître les symptômes dus à une piqûre de tique pourra consulter son médecin très rapidement et recevoir un traitement qui arrêtera l'infection à son début.

Si les symptômes apparaissent et qu'ils ne sont pas identifiés, l'infection va suivre son cours et la bactérie va lentement se disséminer dans le corps pour atteindre les articulations (arthrite), le tissu cardiaque (problèmes cardiaques), le tissu nerveux ( paralysie de la face, d'une jambe, problèmes neurologiques, etc...), la moelle épinière et le cerveau.

Pour ma part, j'ai déjà eu plusieurs fois des ennuis avec des tiques et une fois le traitement antibiotique par précaution. Je crois que le plus sage pour nous autre vététistes alsaciens, c'est d'utiliser un répulsif à mettre sur les jambes, éventuellement un à mettre sur le textile (voir pharmacie). Cela ne sent pas très bon mais tant pis.

Par ailleurs, je recommande, si vous avez une prise de sang à faire courant de l'année ce qui est fréquent de nos jours, de demander au prescripteur de faire faire le test pour la maladie de Lyme : cela ne devrait pas faire augmenter le coût de l'opération et ça rassure !


La méningo-encéphalite à tiques

Définition

La méningo-encéphalite à tiques (MET) est une maladie d’origine virale affectant le système nerveux central et transmise à l’homme par morsure de tiques. Le virus responsable de cette pathologie est le virus TBEV (Tick Borne Encephalitis Virus)

Une maladie biphasique

La morsure de tique est suivie d’une période d’incubation (silencieuse) d’en moyenne 7 jours. Puis la maladie évolue en deux phases. Les symptômes de la première phase sont banals avec notamment une fièvre modérée et des frissons. Cette première phase concerne environ 80% des personnes infectées et durera 2 à 4 jours. La seconde phase, qui apparaît environ 10 jours plus tard, est caractérisée par une méningite avec des signes d’atteinte du système nerveux central (troubles de la concentration, maux de tête, paralysie…) et est cliniquement plus grave. Elle concerne 20 à 30% des patients ayant présenté la première phase. Elle peut nécessiter une hospitalisation de quelques jours à plus d’une semaine. La MET est mortelle chez environ 1% des patients présentant la seconde phase et peut laisser des séquelles dans 46% des cas.

La tique vecteur de la méningo-encéphalite à tiques

Il existe 850 espèces de tiques dans le monde. Ixodes ricinus est l’espèce la plus fréquemment rencontrée en Europe et c’est donc principalement elle qui est responsable de la dissémination du virus en Europe.

Beaucoup plus loin à l’Est, sous les montagnes de l’Oural, le vecteur de la MET est principalement Ixodes persulcatus.

Heureusement, toutes les tiques ne sont pas susceptibles de transmettre la MET. Cependant, des zones à risque ont été identifiées dans de nombreux pays couvrant pratiquement les 2/3 de l’Europe et de l’Asie.

Une tique peut être contaminée par le virus au cours d’un repas sanguin sur un animal infecté ou dès le départ, puisqu’une femelle contaminée peut transmettre le virus à ses œufs. Le virus sera alors présent chez tous les stades de la vie de la tique : larve, nymphe et adulte.
Le virus se concentre dans les glandes salivaires de la tique et lors du repas sanguin suivant, le virus passe dans la circulation sanguine de l’hôte qui peut être l’homme.

La tique a besoin d’un repas sanguin pour passer d’un stade à l’autre : pour passer du stade larvaire au stade de nymphe puis au stade d’adulte. De plus, la tique femelle fécondée a besoin d’un repas sanguin supplémentaire pour nourrir ses œufs.

Un repas sanguin peut durer de 1 à 8 jours !Et plus il est long, plus le risque de transmission du virus est élevé. C’est pour cela qu’il est particulièrement important, en cas de morsure, de retirer la tique le plus précocement possible.

Ne pas confondre la M.E.T et la maladie de Lyme

Il ne faut pas confondre la Méningo-Encephalite à Tiques avec la Maladie de Lyme ou Borréliose de Lyme qui est la maladie transmise par les tiques la plus connue et la plus fréquente en France. Son seul point commun avec la Méningo-Encéphalite à Tiques est d’être transmise par morsure de tiques.

En effet, pour ce qui est de la maladie de Lyme, l'agent pathogène responsable est une bactérie du genre Borrelia. Dans ce cas précis, un traitement antibiotique efficace existe pour peu qu'il soit initié suffisamment tôt après la contamination. Enfin, aucun traitement préventif spécifique n'est disponible : il n'y a pas de vaccin contre la maladie de Lyme.

Traitement

La MET est une maladie virale contre laquelle il n’existe aucun traitement spécifique. La meilleur protection reste donc la prévention.


A retenir : utiliser abondamment du répulsif d'avril à octobre, renouvelez deux fois par jour pour une longue randonnée, en forêt comme en plaine, bien inspecter après la douche, retirer avec une pince tire tique uniquement et consulter un médecin en cas de doute !


Maladie de Lyme Plaquette MSA.pdf
(2.72 Mio) Téléchargé 403 fois

Maladie de Lyme Plaquette Ministere.pdf
(113.12 Kio) Téléchargé 457 fois
IL Fallait le Faire... Et On l'a FaiT !Xtreme Bike Club©

Avatar de l’utilisateur
Herve
Membre
Messages : 80
Inscription : 28 Sep 2014, 18:50
Localisation :
Prénom : Hervé

Re: Attention aux tiques...

Message par Herve »

Nous pouvons tous contribuer à un programme de recherche sur les tiques en nous inscrivant sur citique.fr

Le programme comprend une application mobile qui permet de signaler les piqûres. On reçoit alors des rappels réguliers incitant à vérifier l’apparition d’un érythème migrant.

On peut aussi leur envoyer les tiques prélevées afin d’étudier les germes qu’elles transmettent.

Plus d’info sur http://www.citique.fr

Répondre